La moto électrique, branchée ou pas ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Que penser de la moto du futur...
moto électrique

Nous croisons sur les routes de plus en plus de voitures électriques. Mais quid de la moto électrique ? Très populaire, celle-ci a tendance à se démocratiser depuis quelques années.

Néanmoins, étant donné qu’elle reste très récente, la moto électrique fait l’objet de nombreuses questions quant à sa puissance, son fonctionnement, son autonomie ou encore son prix. Moto Conduite, votre moto école près de Grenoble, vous apporte les réponses !

Comment fonctionne la moto électrique et quelles sont les différentes motorisations ?

De manière très basique, sans rentrer dans les détails techniques, la moto électrique fonctionne un peu sur le même principe qu’un aimant. Sous l’effet d’un champs magnétique, le stator, une pièce statique, vient entraîner le rotor, soit une pièce mobile, pour créer une force. La polarité décide du mouvement vers l’arrière ou vers l’avant. Un axe est ainsi installé sur le rotor pour exploiter cette énergie mécanique et la transmettre, par l’intermédiaire d’une chaîne ou d’une courroie, à la roue arrière de la moto.

La puissance du moteur d’une moto électrique se mesure en kW et en couple. Ce dernier, exprimé en Nm ou Newtons.Mètres décide de la vivacité des accélérations et de la rapidité des démarrages. À titre d’exemple, plus concrètement, une moto d’une puissance nominale de 4 kW correspond à un engin de 50cc. Si la puissance nominale est supérieure à 4 kW, la moto électrique est une 125 cc.

À noter que le marché propose non seulement des motos électriques taillées pour la route mais pas seulement. Si vous êtes fan de moto cross, il est tout à fait possible de trouver d’excellents modèles et de s’offrir la moto cross électrique de vos rêves.

Quelle est l’autonomie de la moto électrique ?

L’autonomie des moteurs électriques est au centre des débats. Après tout, celle-ci reste primordiale car autant savoir combien de kilomètres on peut parcourir avant de se lancer ! Ici, dans le cas d’une moto électrique, l’autonomie varie en fonction du poids de l’engin, de l’utilisation que vous en faites, de votre type de conduite, de l’état de la route et aussi de l’ancienneté de la batterie. En général, il est conseillé d’opter pour un modèle capable de faire au moins 60 km au cours d’une seule charge complète. Avant de vous lancer, étudiez également de près les cycles de charges prévus par le fabriquant. Ils déterminent en quelque-sorte la durée de vie de la batterie.

Il est aussi recommandé d’opter pour des véhicules dotés d’une batterie équipée du système de contrôle BMS ou Battery Manager System. Cela permet de mieux gérer ses déplacements en fonction des possibilités de la batterie, d’optimiser les charges et décharges et donc de prolonger la vie de la batterie. D’une manière générale, pour résumer, la plupart des batteries présentent une durée de vie de 600 à 800 cycles. Néanmoins, certaines peuvent aller jusqu’à 1000 cycles.

Moto électrique : un mot sur le prix et sur le permis

Concernant le permis, une moto électrique requiert exactement le même que la moto thermique. Ainsi, pour les motos électriques équivalente à 50cc, seul le permis AM est requis. Pour les modèles supérieurs, soit les 125 cc, le permis B et une formation sont nécessaires. Le permis A2 est quant à lui obligatoire pour conduire une moto électrique dont la puissance est comprise entre 11 et 35 kW.

Enfin, pour ce qui est du prix de la moto électrique, l’offre reste très large. On trouve ainsi de superbes modèles de motos de 50cc à moins de 3000 €. Les motos plus puissantes, qui peuvent aussi présenter une meilleure autonomie, peuvent coûter entre 4000 et 15 000 euros. Certaines marques prestigieuses vont même au-delà, à l’instar d’Harley Davidson, dont la LiveWire, la première moto électrique du catalogue, coûte 33 900 euros.

Articles similiares

Laisser un commentaire