Comment choisir son équipement moto pour assurer sa sécurité ?

Stage moto à Grenoble

A moto, la gravité des blessures est directement liée au niveau de protection du conducteur. Les équipements de sécurité (casque, blouson, dorsale, etc.) permettent de limiter les risques de blessures en cas d’accident. Alors, oubliez les préjugés du style « c’est pas confortable », il est ici question de la protection de votre vie !

Découvrez dans cet article nos conseils pour choisir casque, veste et gants qui assureront votre sécurité. Nous traiterons du pantalon et des chaussures dans un deuxième article.

Le casque moto : une obligation

Un casque neuf

Commençons par une évidence, votre casque doit être neuf ! Pourquoi ?

  • D’une part un casque s’adapte à votre tête au fur et à mesure de sa vie.
  • D’autre part, vous ne pouvez pas savoir s’il a déjà reçu un choc. Petit rappel : dès qu’un casque reçoit un choc, changez le. Celui-ci ne pourra plus assurer votre protection.

Un casque moto homologué

Par ailleurs, votre casque doit être homologué par une des deux normes ci-dessous :

  • La norme européenne : lettre E suivie de l’indication du pays ayant homologué le casque et du numéro d’homologation : elle est de plus en plus fréquente.
  • La norme française : l’étiquette verte NF qui tend à disparaître.

Le casque moto : nous optons pour l’intégral

Le casque jet vous permettra de protéger uniquement la partie crânienne de votre tête. En cas d’accident, cette protection n’est pas suffisante pour assurer votre sécurité et votre protection des chocs frontaux . Par conséquent, nous vous conseillons fortement d’acheter un casque intégral.

Vous pouvez également opter pour un casque modulable : la mentonnière est amovible, ce qui est pratique pour s’aérer ou parler.

La veste de moto

En 2013, 46% des motards ne portaient toujours pas de veste adaptée à la moto (sondage opinion way). C’est pourtant un élément essentiel pour assurer votre protection.

Il va sans dire qu’elle doit être à manche longue et que la matière extérieure doit résister à l’abrasion !

Nous vous conseillons également d’opter pour une veste dotée de protections contre les chocs, avec des renforts aux coudes et aux épaules (pour la protection dorsale voir paragraphe ci-dessous).

Veillez à ce que vos protections portent le label ECE 1621 ou EN 1621. Cette norme vous assure une meilleure absorption des impacts.

Concernant la veste, vérifiez qu’elle est bien homologuée EN 13595. Vous serez assuré qu’elle est bien un équipement de protection individuel (dit EPI) à usage motard.

A noter : la mention « CE » toute seule ne garantit pas le respect de l’homologation.

La protection dorsale

Elle n’est pas encore obligatoire sur route (contrairement au circuit), mais nous la pensons indispensable pour vous protéger contre les lésions de la colonne vertébrale.

Il existe deux types de protections dorsales :

  • les intégrées à la veste moto. On les appelle plaque dorsale.
  • les additionnelles : elles sont directement en contact avec votre dos et se mettent sous le blouson. On les appelle « coque dorsale ».

La coque dorsale offre un niveau de protection supérieur car elle bouge moins qu’une plaque dorsale. Optez pour une dorsale homologuée 1621-2 de niveau 2 ou 3.

Vous trouverez une coque dorsale homologuée dans les 100€.

Les gants pour la moto

Pas facile de choisir une paire de gants ! Ceux-ci doivent protéger vos doigts et vos mains des conditions climatiques, des chutes et des projections tout en étant suffisamment souples pour vous permettre de piloter votre moto.

Vu le prix, nous vous conseillons d’adapter vos gants à la saison. Vous gagnerez en confort.

Quelques conseils pour bien choisir vos gants :

  • Pour vos gants d’hiver, optez pour une taille au-dessus de votre taille habituelle. L’air entre vos gants et votre main isolera du froid. Il vous sera également possible de mettre des sous-gants quand il fait trop froid.
  • Vérifiez que le gant ferme bien au niveau des poignets et qu’il ne peut pas glisser.
  • La manchette du gant doit remonter sur au moins 4 largeurs de doigt au-dessus du poignet.
  • En fonction de la position de vos bras lorsque vous pilotez votre moto, vérifiez que la manchette de vos gants passe soit dessus, soit dessous votre veste. Le but est qu’en cas de pluie, l’eau ne puisse pas s’infiltrer dans vos vêtements.
  • Vérifiez les coutures et la qualité des protections.
  • Pour éviter les fractures de l’auriculaire, il existe des gants avec un système anti-retournement de l’auriculaire par liaison avec l’annulaire.

Voilà pour la partie haute du corps, revenez dans quelques semaines pour tout savoir sur le choix du pantalon, chaussure et vêtement de pluie ! En attendant, si vous avez des questions, posez-les ci-dessous, nous serons ravis d’y répondre.

Une question ? Un commentaire ? Exprimez-vous ci-dessous.

Aucun commentaire à "Comment choisir son équipement moto pour assurer sa sécurité ?"

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.