Balade à moto : rouler en sécurité avec son passager

Nous ne voyageons jamais seul sur la route, que ce soit pour un trajet régulier, un voyage ou une balade à moto. Souvent, nous la partageons avec de nombreux autres usagers : motards, automobilistes, piétons, routiers, cyclistes, etc. Afin que le trajet se passe au mieux, nous devons, en tant que motard, redoublez de vigilance, autant pour nous que pour les autres.

Tout en profitant de la balade à moto, il faut donc avant tout respecter les distances de sécurité et adaptez notre vitesse aux conditions de circulation pour permettre de faire face à l’imprévu.

Balade à moto en duo

Comme les trajets quotidiens se font rarement en tandem, il faudra s’adapter dans le cas d’une balade à moto à deux, et surtout si l’on n’y est pas habitué. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Premièrement, un petit entraînement dans les conditions de charge du voyage ne sera pas de trop pour se constituer de nouveaux repères :

  • Surgonflez un peu les pneus (environ 0,3 bar de plus)
  • Durcissez les réglages de l’amortisseur arrière
  • Adaptez la hauteur du faisceau de phare

Balade à moto en duo

Attention, bricoler les amortisseurs n’est pas une démarche facile, alors n’hésitez pas à tester différentes configurations pour trouver le meilleur réglage avant d’ouvrir les gaz.

Ensuite, le bon déroulement d’une balade à moto dépend aussi de la posture du passager, et c’est le conducteur qui doit mener les rennes. En cas de premières fois pour l’accompagnateur, il est important de rappeler les règles de sécurité :

  • Quand monter et descendre
  • Où et comment se tenir
  • Quel comportement adopter à l’accélération, au freinage, en virage, à l’arrêt…

De plus, n’oubliez pas de vérifier l’équipement et de le mettre en confiance. Le but d’une balade à moto est de se sentir bien et détendu, afin d’apprécier le voyage au maximum. Pour cela, adopter une conduite souple, sans-à-coups et plus lentement que d’habitude.

Côté passager, rien de difficile. Il suffit simplement de ne faire qu’un avec le conducteur, en suivant ses mouvements. Cependant, il peut être parfois difficile pour un débutant de se pencher pendant les virages par exemple, d’où l’importance de rouler doucement pour qu’il s’habitue progressivement à trouver son équilibre. Quoi d’autre à ce sujet ? Pour le confort des deux parties, il est possible d’installer un système de micros dans l’enceinte du casque pour faciliter la communication. Un bon moyen de partager ses impressions, ses ressentis, ses doutes !

Balade à moto avec un enfant

Se promener à moto avec un enfant est beaucoup plus délicat qu’avec un adulte, vous vous en doutez. Il faut garder à l’esprit qu’ils sont plus vulnérables que n’importe qui d’autre, et donc, éviter de leur imposer la balade à moto. L’envie doit en effet venir d’eux même. Quelles sont les conditions à respecter pour que tout se déroule bien, notamment du point de vue de la sécurité ?

Selon l’avis médical, il est déconseillé de transporter à moto un enfant de moins de 12 ans, voire dangereux en dessous de 7 ans. Pourquoi ? Leurs os et muscles, notamment au niveau de la nuque, sont très fragiles et supportent tout juste le poids de leur tête. Imaginez avec un casque. La solution serait un équipement plus léger, mais la sécurité n’est plus autant assurée derrière… Heureusement, des casques spéciaux adaptés aux enfants existent.

Par ailleurs, la loi n’impose pas d’âge minimal pour être passager, c’est la taille qui compte. Pour le code de la route, une notice à destination des enfants de moins de 5 ans est donnée : être attaché sur un siège homologué doté d’une poignée ou d’une ceinture, avec des repose-pieds intégrés et réglables (les jambes ne doivent pas être ballantes).

Certaines autres conditions à respecter pour qu’une balade à moto avec un enfant soit réussie :

Pour le pilote :

  • Rappeler les règles de sécurité autant que possible
  • Réduire sa vitesse
  • Eviter de trop se pencher
  • Possibilité de communiquer via « intercom »
  • Faire des pauses plus souvent que d’habitude (au moins toutes les 30min)

Pour l’enfant :

  • Se tenir fermement au pilote (ceinture de veste ou spécialisée avec poignées)
  • Possibilité de communiquer via « intercom »

balade-a-moto-avec-un-enfant

Pour finir, la solution du side-car (voir ci-contre, avec en bonus Brad Pitt) paraît plus sécuritaire dans le cas d’une balade à moto avec un enfant, en plus d’être plus confortable pour ce dernier (possibilité de chauffer, à l’abri du vent, autres options).

Cependant, cela n’empêche pas le port du casque, sauf si l’attelage est équipé d’origine de ceintures de sécurité homologuées. De plus, un siège auto peut être nécessaire selon l’âge et la taille de l’enfant.

Aucun commentaire à "Balade à moto : rouler en sécurité avec son passager"

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.